La fête de Pourim

Le 25 février aura lieu la fête de Pourim. Cette fête célèbre la délivrance d’Israël à l’époque perse où le peuple d’Israël était captif.

Pourim trouve son origine dans le livre d’Esther.

Esther, de son vrai prénom Hadassa, est élevée par son oncle Mardochée. Elle est choisie par le roi Assuérus pour devenir la nouvelle reine de Perse à la place de Vasthi.

Le premier ministre du roi, Haman, obtient un décret ordonnant l’extermination des juifs dans tout le royaume.

Avec les conseils de son oncle, Esther, qui elle-même était juive, choisit de se rendre auprès du roi malgré la loi pour l’implorer d’épargner son peuple. Tout le peuple juif s’assemble pour jeûner pendant trois jours à l’intention d’Esther.

Lorsque le roi découvre ce complot, il choisit de condamner Haman à mort et de permettre au peuple juif de se défendre.

L’événement a eu lieu le 14e jours du mois d’Adar dans le calendrier hébraïque. C’est Haman lui-même qui avait tiré au sort le jour prévu du massacre des juifs. Cela a donné son nom à la fête « Pourim » qui signifie « le sort ».

« Il leur prescrivait de célébrer chaque année les quatorzième et quinzième jours du mois d’Adar. En effet, c’étaient les jours où les Juifs avaient obtenu le repos vis-à-vis de leurs ennemis, le mois où leur tristesse avait été transformée en joie et leur deuil en fête. Ils devaient donc faire de ces jours des jours réservés aux banquets et à la joie, où l’on s’envoie des cadeaux les uns aux autres et où l’on fait des offrandes aux pauvres » Esther 9 v 21-22

Le livre d’Esther est le seul livre où le nom de Dieu n’apparaît pas et pourtant quand nous le lisons, nous nous rendons compte de combien il est présent ! Dieu conduit toutes choses pour l’accomplissement de ses projets, il délivre son peuple des mains d’Haman par l’obéissance d’Esther.

Cette histoire parle beaucoup dans les temps que nous vivons aujourd’hui. Comme dans le livre d’Esther, nous ne faisons plus mention de Dieu dans notre monde, nous avons mis Dieu en retrait de nos vies.

C’est pourquoi, nous avons besoin d’être des Esther et des Mardochée qui se tiennent sur la brèche pour entendre les projets de Dieu et pour implorer la faveur du Seigneur là où Il nous envoie !

Cette fête est le bon moyen de reconnaître la main de Dieu dans nos vies, nos familles, nos pays …

Au début de l’année, le réseau France prière a proposé de prendre un temps de mis à part de 21 jours dans le jeûne et la prière pour écouter le Seigneur et nous tenir ensemble sur la brèche !
Le point fort de ce jeûne était ce verset d’Esther 4 v 14 « Qui sait si ce n’est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté? » C’est un temps pour nous lever ! 

Nous désirons continuer dans cette direction que le Seigneur montre. C’est pourquoi, nous aurons une soirée de louange et d’intercession sur zoom, jeudi 25 février à 19h pour qu’à notre tour, nous puissions devenir des Esther et des Mardochée qui sont prêts à aller jusqu’au bout pour que la volonté de Dieu puisse s’accomplir !

Pour participer à la soirée, vous pouvez remplir le formulaire ci-dessous :

Source : Article écrit par Oriane Scheid

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close